Les fermetures de casinos font baisser les revenus de Partouche


Groupe Partouche a signalé une baisse de 58,4 % de son chiffre d’affaires à 23,6 millions d’euros (2020 : 56,9 millions d’euros) au cours du deuxième trimestre du groupe, pour la période de référence de février à avril.

Cela, selon l’opérateur, est dû aux fermetures en cours de son domaine de jeux terrestres, avec ses intérêts français et belges fermés pendant tout le trimestre, cependant, les opérations de Partouche en Suisse et en Tunisie ont été autorisées à contribuer.

Les casinos suisses de Meyrin et Crans-Montana ont pu à nouveau accueillir leurs clients à partir du 19 avril avec couvre-feu et contraintes sanitaires, le Grand Casino de Djerba restant ouvert avec un mandat de fermeture à 22h.

Les revenus bruts des jeux au cours du deuxième trimestre, qui, selon le groupe, se concentraient exclusivement sur les casinos étrangers, et plus particulièrement sur les jeux en ligne suisses et les jeux et paris en ligne en Belgique, ont chuté de 71,1% à 25,1 millions d’euros (2020 : 86,9 millions d’euros).

Partouche a noté qu’il avait « démarré sur une excellente dynamique avant de voir le nombre de jours d’exploitation réduit de moitié ». Le NGR hors prélèvements a chuté de 52,8% à 22 millions d’euros (2020 : 46,7 millions d’euros).

Les activités de casino du groupe ont chuté de 75,7% au cours du trimestre à 12,4 millions d’euros (2020 : 51,2 millions d’euros), les hôtels ont chuté de 42,7% à 300 000 € (2020 : 500 000 €), avec son segment «autre» en hausse de 110,8 % à € 10,9 millions (2020 : 5,2 millions d’euros).

Pour le premier semestre, le chiffre d’affaires a chuté de 74,3 %, passant de 183,6 millions d’euros à 47,2 millions d’euros, avec NGR terminant à 44,3 millions d’euros, ce qui représente une baisse de 70,4 % par rapport à 149,7 millions d’euros.

L’activité des casinos a chuté de 85,5% à 24,5 millions d’euros (2020 : 168,6 millions d’euros), les hôtels ont baissé de 73,2 % à 500 000 € (2020 : 1,9 million d’euros) et les « autres » ont augmenté de 70,1 % à 22,2 millions d’euros (2020 : 13 M€).

Partouche informe qu’après un minimum de 201 jours de fermeture, les casinos français accueillent à nouveau leurs clients depuis mercredi 19 mai. Seules les machines à sous et les formes électroniques de jeux de table étaient accessibles avec la contrainte d’un couvre-feu à 21 heures.

Qualifiant la reprise de « très satisfaisante », il est ajouté que les jeux de table ont par la suite rouvert, avec le couvre-feu repoussé à 23 heures. De plus, un pass-santé est exigé dans les établissements où l’exploitant décide d’accueillir plus de 1 000 personnes.



Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire