BGaming va sortir une suite de son titre le plus populaire ! – Nouvelles de l’industrie européenne du jeu


Temps de lecture: 2 minutes

L’opérateur français de casinos Groupe Partouche a publié son chiffre d’affaires consolidé pour le deuxième trimestre 2021 (février 2021 – avril 2021).

Au cours du deuxième trimestre, tous les casinos français sont restés fermés, dans le cadre des mesures générales prises par le Gouvernement pour faire face à la pandémie de covid-19. A l’étranger, le casino d’Ostende (Belgique) est également resté fermé. Les casinos suisses de Meyrin et Crans-Montana ont pu à nouveau accueillir leurs clients à partir du 19 avril, sans couvre-feu, mais en respectant les contraintes sanitaires. Le casino de Djerba (Tunisie) est resté ouvert mais a été contraint d’appliquer un couvre-feu à partir de 22 heures.

En conséquence, le GGR s’établit à 25,1 millions d’euros, en baisse de 71,1 % par rapport au deuxième trimestre 2020 qui avait démarré sur une excellente dynamique avant de voir le nombre de jours d’exploitation réduit de moitié, les fermetures liées au premier confinement ayant débuté mi-octobre. Mars 2020. Le GGR s’est concentré exclusivement sur les casinos étrangers et plus particulièrement sur les jeux en ligne suisses et les jeux et paris en ligne en Belgique. Leur GGR global a plus que doublé pour atteindre 23,9 millions d’euros, soit une augmentation de 136,6%. Le revenu net des jeux (PNJ) hors prélèvements diminue de 52,8 % à 22,0 millions d’euros. Au total, le chiffre d’affaires du deuxième trimestre s’élève à 23,6 millions d’euros, en baisse de 58,4 %.

L’activité hors jeux a généré un chiffre d’affaires de 1,6 M€ (84,4%) lié notamment à l’ouverture de quelques hôtels hébergés dans les casinos du Groupe et de l’hôtel Aquabella à Aix-en-Provence. A fin avril, le chiffre d’affaires cumulé sur 6 mois s’élève à 47,2 millions d’euros, en baisse de 74,3 %, avec une baisse de 70,4 % du revenu net des jeux à 44,3 millions d’euros.

« Après un minimum de 201 jours de fermeture, les casinos français accueillent à nouveau leurs clients depuis mercredi 19 mai. Seules les machines à sous et les formes électroniques de jeux de table étaient accessibles avec la contrainte d’un couvre-feu à 21 heures. Néanmoins, la reprise de l’activité a été très satisfaisante. A partir de ce jour, les jeux de table peuvent rouvrir et le couvre-feu est repoussé à 23h. De plus, un pass-santé est exigé dans les établissements où l’exploitant décide d’accueillir plus de 1000 personnes », précise Groupe Partouche.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire